Mais quel bon vent m'emmène ? - Libre



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais quel bon vent m'emmène ? - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alecto Carrow

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

avatar

Féminin AGE : 49
MESSAGES : 66
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE :


MessageSujet: Mais quel bon vent m'emmène ? - Libre    Octobre 9th 2010, 19:57

    Ici ou ailleurs ... c'est du pareil au même ...

    Une pièce sombre, une ambiance ténébreuse, nous voici dans le repair. Affallée sur un petit canapé qui faisait office de lieu d'accueil pour les autres mangemort, Alecto lu tranquillement la gazette du Soricer s'apercevant que sa photo dominée l'une de ses pages. Un sourire au coin des lèvres, la belle brune répéta délicatement les commentaires écrit par le Ministère concernant sa recherche. Elle savait qu'au repère elle était un minimum sécurisée même si Le Seigneur des Ténèbres n'était pas spécialement favorable à ses exploits récents. Elle avait commis de nombreux dégâts et plusieurs personnes savait à quel point elle fut colérique par moment, ce qui lui donna un certain charme. Quand elle y repensa, son changement d'apparence, qui ne fut en aucun cas par la magie mais par la nature, elle se sentait encore plus forte. Amycus l'avait beaucoup aidé pour être devenu ce qu'elle est maintenant. Son beau decolté noir, elle ferma soigneusement le journal, un soupir exaltant sortant de sa fine bouche, Alecto n'en avait qu'à faire de ce qu'on pouvait dire sur elle, elle ne se comparait à personne et pensait plutôt à elle, plutôt qu'aux autres. ses yeux devinrent lourd, fatiguée de la journée qu'elle venait de passer et pourtant on avait vite fait le tour de ses activités journalières : Rester au Manoir ou alors se balader en ville de temps en temps mais bien cachée. Pour le moment le repair fut son seul lieu d'habitation, oui car dans son appartement à Londres, trop risquée pour se faire prendre et étant donné la situation actuelle du Ministère, les aurors naviguent dans les rues par troupe. Loin de là qu'elle est peur de les affronter, mais elle préférait rester vigilante face à la future mission qui leur attendait. Soudain, un bruit sangulier vint réveiller ses pensées laissant place à la silhouette masculine de Macnair, qui à plusieurs reprises, avait eu plusieurs altercations avec la belle brune. Le mangemort la fixa, affalée sur le canapé, rigolant d'un petit rire sonore puis ajouta avec moquerie, d'une voix roc.

    «Macnair - Alors Alecto, on compte les moutons toute la journée ? »

    La jeune brune le fixa avec exaspération ne prétant aucune attention à ses remarques sordides. Le seul avantage qu'il avait, c'est qu'il avait participé à la bataille au Ministère de la Magie avec la troupe et qu'il eut blessé deux membres de l'Ordre mais sinon rien d'autre. Lui aussi, le Seigneur des Ténèbres ne le portait pas spécialement dans son coeur, enfin, il n'en avait pas certes mais il était plus sage avec ses fidèles qu'avec autrui. Soudain, le mangemort prit place dans un petit fauteil miteux, face à celui d'Alecto, ses traits de visage s'étiraient au fil de son mastiquement de chewing-gum qu'il avait dans la bouche. Alecto reprit le journal, ne souhaitant pas engager avec cet individu mais à peine elle eût le temps de scruter la page principale, qui montrait la peur du Ministère et le retour des Partisans du Lord, MacNair enchaîna.

    «Macnair - Toujours aussi causante à ce que je vois ! »

    Un rictus se perdit sur le visage d'Alecto, qui scrutait davantage le journal puis d'une voix calme elle s'exclama face au mangemort.

    «Alecto - Macnair, tu sauras qu'à l'avenir ... Je ne t'apprécie aucunement et ça depuis le jour où ton degré de plaisanterie a atteint le stade de la pitié que j'ai à ton égard !! »

    Bien envoyé, tellement, que le sourire malin du mangemort s'effaça peu à peu de son horrible visage. Alecto pouvait être très calme comme très sévère en parolke face à ses adversaires. Navrant que la majorité des mangemorts ne soient que des Hommes, elle aurait préférée un peu plus de feminisme mais bon elle devait faire avec. Après un instant de silence le mangemort s'exclama d'une voix plus froide.

    «Macnair - Peut-être mais moi le Seigneur des Ténèbres à mon entière confiance ... alors que toi ... »

    Il fut aussitôt coupé par la voix sadique d'Alecto.

    «Alecto - Alors que moi quoi ? » Elle jeta de nouveau le journal sur la petite table basse puis regarda le mangemort d'un regard neutre. « Je n'ai aucun jugement à recevoir de toi sache le, je n'ai également aucun compte à rendre à quelqu'un qui se croit être le meilleur de notre patrie, maintenant si cela t'enchante, je préfère que tu parles à toi-même plutôt qu'à moi .... J'ai soif »

    La jeune brune ne se laissa pas faire face aux accusations du mangemort, loin de là, elle avait du répondant et pas qu'un peu. Après ce petit dialogue interessant, Alecto se leva delicatement, remettant sa longue robe noire correctement puis se dirigea vers la cuisine lorsque l'Elfe vint, en même temps, à son encontre. Il ressemblant à un troll mais en miniature, d'ailleurs Alecto le trouvait collant et un peu bête. Bien qu'elle soit un peu maladroite elle aussi, elle était sûre qu'il battait tout les records. L'elfe lui demanda son désir qu'elle répondit d'une voix mi-froide et hautaine. Soudain une main vint agrippée son bras et d'un reflexe contrôlée, elle se dégagea vivement se retournant et faisant face à son adversaire qui n'était autre que Yaxley. Un mangemort un peu plus fûté que l'ogre qui parlait dans sa barbe sur le canapé. Yaxley était un mangemort posé et droit. Il savait faire face à l'adversité sans s'en vanté par la suite. Il accomplissait ses tâches avec brillance. D'ailleurs Alecto et Yaxley s'entendait bien en général. Elle poussa un soupir de soulagement puis d'une voix grave, le jeune mangemort s'exclama.

    «Yaxley - Il ne t'a rien fait ce pauvre Elfe, j'ai vu ton regard que tu portait à son égard !! » Dit-il avec un fin sourire alors que l'elfe s'avançait vers Macnair... Bon je suis juste de passage, je dois repartir ma be ... ma chérie ! Dit-il en lui tapotant délicatement l'épaule.

    La jeune brune fit jaillir un petit sourire de son fin visage alors que le mangemort s'en alla vers la sortie, sa longue cape noire traînant sur le sol. Surprise MacNair le rattrapa et s'en alla avec lui. Ouf, enfin seule dans ce repair si sombre, seul le bruit de cet elfe qui marmonait seul aussi,traversant la salle avec un vieux tapis. Se servant à boire, Alecto alla se réinstaller ou plutôt s'allonger sur le canapé perdue dans ses souvenirs...


      « .»


Dernière édition par Alecto Carrow le Octobre 13th 2010, 03:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodolphus A. Lestrange

    [H]angover & Dark Side

avatar

Féminin AGE : 31
MESSAGES : 4683
DATE D'INSCRIPTION : 30/07/2010

ILLUSTRATION PERSONNELLE :

COPYRIGHT : .:Kathou:.

MessageSujet: Re: Mais quel bon vent m'emmène ? - Libre    Octobre 12th 2010, 17:50

Ouvrez les yeux, regardez…


William Sheller




Lorsque vous êtes un Mangemort et que le Seigneur des Ténèbres ne vous a pas confié de mission, deux manières de réagir sont possibles et envisageables. La première option était de harceler le Dark Lord, de montrer qu’on existait, d’essayer d’attirer l’attention en faisant des coups d’éclat. La seconde option consistait à rester calme et patient, à attendre son heure… car elle viendrait forcément, cette heure, à n’en pas douter : le Seigneur des Ténèbres savait pertinemment qui étaient ses plus fidèles Mangemorts et il ne les laisserait pas inactifs bien longtemps, même si la bataille du Ministère restait un échec plutôt cuisant. Évidemment, il y avait eu des erreurs dans cette affaire. Rodolphus avait pu apprécier la très prenante sensation de puissance, l’agréable impression que le monde était à ses pieds, cet indicible plaisir lorsque Bellatrix avait évincé ce sale chien de Sirius Black, une immonde erreur qui s’était glissée, Salazar seul sait comment, dans la noble et pure lignée de la famille Black pour la souiller de l’intérieur.

Oui, il y avait eu des moments de plaisir intense dans cette bataille. Mais la prophétie avait été perdue, Lucius avait été arrêté et le Seigneur des Ténèbres avait été plus furieux que jamais. C’était cette même fureur qui avait discrédité bon nombre des Mangemorts ayant participé à la mission au Ministère. Après cette histoire, beaucoup avaient fait profil bas. Rodolphus également. Peut-être n’avait-il pas assez calculé les risques et les possibilités diverses qui pouvaient intervenir. Peut-être aurait-il alors dû envisager toutes les options possibles et imaginables plutôt que se lancer dans l’aventure pour profiter pleinement d’un peu d’action dans un grand espace… il faut reconnaître que tout avait été un peu précipité. L’évasion d’Azkaban avait été bien vite suivie par cette bataille. Et Lestrange, comme la plupart des Mangemorts évadés, n’attendait que l’occasion de se dérouiller un peu après une incarcération abusive et extrêmement oppressante.

Bref, si toutes sortes de questions assaillaient régulièrement le sorcier, il devait tout de même reconnaître que le fait que Lord Voldemort ne confie pas autant de missions qu’auparavant avait ses avantages. Le principal était de rendre Rodolphus presque indispensable au bien-être de son épouse. Car oui, il en était intimement convaincu, Bellatrix aurait donné beaucoup pour partir en mission au nom du Maître… et cette absence d’activité permettait au couple de se retrouver de façon plénière. C’était plutôt une bonne chose, mine de rien, surtout du point de vue du mari qui n’attendait que cela depuis le fin fond de sa cellule grisâtre…
Néanmoins, ces petites choses ne faisaient pas tout et Rodolphus, sans mission en vue, ne laissait jamais s’écouler un jour sans passer par le quartier général, où il se sentait vraiment en sécurité. Car même si le manoir des Lestrange était protégé contre bon nombre d’indésirables, il n’était jamais à proscrire que ces foutus aurors puissent un jour trouver une faille. Tandis qu’ici… cela ne risquait pas d’arriver.

Dans un couloir, Lestrange croisa MacNair et Yaxley, deux types avec qui il se montrait toujours distant. La rudesse des traits de l’un et la familiarité trop rapide de l’autre aidant, ces hommes-là, il ne les portait pas vraiment dans son coeur. Les deux Mangemorts paraissaient en pleine discussion et n’adressèrent au sorcier qu’un bref signe de tête que ce dernier ne leur rendit même pas. Par la porte entrouverte du salon, pièce dont sortaient les deux énergumènes, Rodolphus aperçut une silhouette qu’il connaissait bien. Installée confortablement, le dos vers la porte, la silhouette semblait plongée dans la lecture de la Gazette du Sorcier. Lestrange entra, marchant sur la moquette qui atténuait le bruit de ses pas, et se retrouva bien vite derrière Carrow.


"Règle numéro 1 : ne jamais tourner le dos à une porte ou à une fenêtre." jetant un coup d’œil furtif à la Gazette, il ajouta encore : "Surtout si c’est pour admirer les visages des collègues recherchés."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-harrypotter.forumactif.com/personnages-valides-f7/rodolphus-a-lestrange-100-t2073.htm http://world-of-harrypotter.forumactif.com/bible-de-vos-rp-s-f9/ http://world-of-harrypotter.forumactif.com/amis-et-ennemis-f12/le-cercle-tres-ferme-des-relations-de-rodolphus-t2130.htm#28621 http://world-of-harrypotter.forumactif.com/les-collections-et-vos-historiques-f95/inventaire-de-rodolphus-a-lestrange-t2381.htm
 
Mais quel bon vent m'emmène ? - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Vent de Liberté [Libre]
» citrouille et bonbon, mais quel merveilleux mélange avons nous la ?[pv Cléa]
» baby, i love you, won't you tell me your name (pandy)
» 《Mais, quel est cet endroit ? 》
» [ENTRAINEMENT SOLO (Agilité)] Ne limite pas tes défis, mais défis tes limites. — Libre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Jeu de Rôle : L'Angleterre Magique :: Repaires du Mage Noir-
Sauter vers: