Noel ... [One-Shot] [FINI]



 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noel ... [One-Shot] [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Henri Marcus

C’est amusant de ne pas respecter... Le règlement !

avatar

Masculin AGE : 24
MESSAGES : 149
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2010


MessageSujet: Noel ... [One-Shot] [FINI]   Novembre 4th 2010, 02:02

24th December 1982


En ce jour bien froid d'hiver, alors que dehors, la nuit quittait son trone pour laisser place au jour, la neige tombee la veille, pas encore tassee, scintillait de mille eclats diamantes, mirroitant, illuminant d'une pale lueur les maisons en pierres anciennes, encore endormies. Endormies pour la majorite d'entre elles, du moins...

En effet, dans une d'elles, un homme de grande stature, muscle et pale, le regard froid et vague etait deja en train de s'affairer sur ce qui etait un rapport qui lui semblait vital. Il marmonnait dans sa barbe noire, epaisse comme un buisson sauvage.

"- Ca ne colle pas. Il ne devrait pas bouger comme ca, dans l'Empire Nord. Mais pourquoi..." fit-il alors pensivement.

Alors qu'il semblait etre en proie a un desarroi croissant, une petite voix se fit entendre, dans l'escalier menant a l'etage de la maison.
"- Papa?" appella une voix enfantine, innocente, appartenant a un jeune enfant, pas plus haut que trois pommes.
"- Oui mon cheri?" repondit machinalement l'homme, la tete toujours plongee dans son bureau. Il semblait irrite d'avoir etre derange ainsi. Il rangea proprement le papier dans une envellope craft, ouvrit un tirroir et l'y deposa avec soin.

L'homme se leva, se dirigeant vers l'escalier d'ou provenait la voix de ce qui semblait etre son fils.Ils ne se ressemblait pas vraiment a vrai dire. L'homme etait brun, le visage burrine et sauvage, comme si sa bouche etait trop petite pour ses dents, formant un renflement, ses petits yeux bleus se detachaient nettement de la paleur cadaverique de son teint. Son physique, bien qu'apparement athletique, semblait quelque peu accidente, comme l'aurait ete le physique d'un animal blesse. Son fils, lui etait brun aussi, mais, en dehors de ce point commun, rien ne les relies. Il avait un visage doux et enfantin,sans debordement, son teint bronze demontrait d'une origine surement exotique, surement egyptienne, ou dans cette region fertile ci... Son regard innocent, teinte de brun, devisageait d'un air interrogatif son "papa", comme pour savoir pourquoi il etait leve aussi tot, apres tout, il y avait encore la lune bien visible dans le ciel, malgres les premieres lueurs du jour.

"- J'ai eu peur que tu etais parti, comme la derniere fois..." fit alors, les larmes au yeux, le petit bout, qui s'appuya contre le mur, comme s'il craignait qu'il ne pourrait tenir plus longtemps debout.

"- Mais voyons, Henri, pouquoi ferais-je cela aujourd'hui? C'est la veille de Noel!" fit alors l'homme en riant a pleine dents.

Henri n'aimait pas quand son pere riait ainsi, on voyait ses dents pointus, blanche, brillant a la lueur de la lampe au dessus de la cage d'esclaier, c'etait effrayant. On aurait dit l'ours dans son livre d'histoire prefere " Les contes d'Hoffmann". Cette vision, en plus d'effrayer le jeune enfant, le fit tomber sur son posterieur. Henri se retenait de toute ses forces, papa n'aimait pas quand il pleurait, alors il ne pleurerait pas, c'etait un grand.
"- Je vais appeller Sylvie, pour te garder, je dois aller voir quelqu'un de toute urgence." fit alors l'homme, en se retournant, se dirigeant vers son bureau qu'il avait quitte il n'y avait meme pas deux minutes.
"- Tu vas ou?"
"- La ou tu n'iras pas. Maintenant, retourne te coucher." fit sechement son pere, perdant son sourire l'espace d'un instant.

Lorsque papa etait comme ca, Henri avait si peur qu'il n'osait plus respirer, il ne bougeait plus, il ne pensait meme plus a pleurer. Il etait terrifie. Le telephone sonna alors. La pression redescendit d'un cran, et le pere d'Henri alla repondre rapidement. Henri entendait tout ce qu'il disait...

"-Oui.... Entendu... Rendez-vous dans une demi-heure chez Protoski. NON! Pas de retard! c'est capital, et viens seul. Je lache mon affaire et j'arrive aussitot. Oui, a toute a l'heure." dit distinctement l'homme bougon, sur un ton agressif. Il raccrocha violement suite a ses dernieres paroles.
"-HENRI! OCCUPE TOI SEUL, JE REVIENS!"
Et il sortit par la porte d'entree, mais henri n'entendit pas la voiture demarrer, comme toujours...



De son cote, le pere de famille monoparental en colere avait transplane et etait reapparut de la surface du globe en Serbie. Devant lui, se tenait un homme avec une toque sur la tete, dont les poils drus semblait venir directement d'un yacht ou d'un autre animal du genre. Ils se saluerent a la Russe, c'est a dire avec le baiser russe.
"- Protoski, alors?" fit, inquiet, visiblement, le pere d'Henri. Le denomme Protoski, en plus de sentir l'alcool de pomme de terre ( vodka quoi) ne tenait plus tres bien debout. Pourtant, c'est avec une voix ferme et assuree qu'il parla a son interlocuteur.
" Surveillance petite fille, rapport...." cmmenca-t-il
"- NON MAIS ON S'ENT FOUT, DE MA FILLE! Je veux parler de la situation des vampires, cretin!" s'emporta alors le brun, armant son poing, emplie de rage. Il allait frapper l'homme en face de lui qui ne l'avait meme pas remarque ( c'etait tout juste si il savait encore parler.) quand une autre voix sortie de nul part.
"- Allons, Fidelio, mon bon Fidelio... Pourquoi tant de violence? Viens donc boire un verre avec nous, nous sommes amis, non?"
"...Augustin?" fit alors Fidelio, qui n'etait autre que le pere de Henri.
" Lui-meme. Allons, laisse cet humain en paix." fit calmement le denomme Augustin, se retournant, marchant calmement dans la ruelle ou Fidelio etait apparut auparavant.
Augustin etait lui aussi tres pale, mais il etait blond, presque platine, les yeux vert electrique petillants d'une intelligence superieure a la moyenne. Tout ces petits details faisait qu'on pouvait facilement savoir qui etait le chef, entre Fidelio et Augustin. L'un executait les ordres sans rechigner, du moins, devant l'autre, et ce n'etait pas Augustin, qui, visiblement detestait la violence, tandis que l'autre reglait pacifiquement les conflits, ce qui ne semblait pas etre le cas de Fidelio, qui etait apparement porte sur le contact physique intense.

Les deux hommes se dirigerent alrs dans un pub, abandonnant l'autre ivrogne, seul dans la ruelle sombre. Ils s'installerent, apres avoir ouvert la porte avec douceur ( Augustin etant devant), vers le fond de l'etablissement. Ils commenderent plusieurs fois des boissons " d'homme" comme se plaisait a le dire Fidelio. C'est a dire un whisky, du snaps, de la tequila et d'autre alcools du meme acabit.

"-Il n'y a pas a ce plaindre, les 80's, c'est quand meme autre chose que les annees 40." fit alors pensivement Augustin, sirotant son verre. Fidelio en etait deja au cinquieme shoot de vodka et s'attaquait a present a la tequila avec la meme velocite dans la consommation... Laissons les boire tout leurs soule, et passons directement a la soiree en elle meme...


Henri etait dans sa chambre, en train de jouet avec ses jouets preferes, des sortes de pieces de puzzles geantes en polyestere, quand Sylvie entra dans sa chambre, l'air un peu pale, comme si elle avait vu quelque fantomes...

"-Monsieur... Monsieur est rentre. Je dois m'en aller, Henri. Au revoir mon chou..." Elle le serra dans ses bras, comme si ce fut la derniere fois qu'ils se verraient...

Puis, sans regard en arriere, mais avec une reniflement bruyant, elle disparut dans a cage d'escalier... Les pas feutres de la nounou laisserent alors place a ceux, beaucoup plus bruyants et desordonnes, de son pere. Fidelio Marcus etait de retour de son apres-mide plutot arrosee ( c'est vraiment peu de le dire ils ont presque vide la moitie du stock de vodka du pub.)

"- HENRI?! Viens la mon garcon!" cria, ivre-mort, ce qui etait en realite l'adulte responsable de la securite de Henri. A present, la securite d'Henri etait plus que compromise.

Henri, terrifie a l'idee que son pere le trouve, se cacha sous son lit en bois simple, et se roula en boule, se faisant le plus petit possible. Malheureusement, son pere ne fut pas trompe, il souleva d'une main le lit, comme s'il ne pesait pas plus q'une pierre, et se saisit de son fils rageusement. Ce dernier etait terrifie, plus un souffle d'air ne sortait de sa bouche, ni rentrait, on aurait pu le croire mort, s'il n'y avait pas eut pour le rappeller les larmes qui coulaient a flot de ses yeux bruns. Fidelio coinca alors son fils au sol avec sa main droite, et de la gauche, il remonta doucement la manche de la tunique beige de l'enfant. Doucement, il devoila la peau halee, semblant senti l'orange, nuances qui semblait attiser la folie du pere. Ne tennant plus en place, il se saisit du coude d'Henri, et mordit dedans, avec ses canines aiguissees. Henri ne put hurler, tellement la douleur etait intense, il ne put que voir son propre pere le mordre, le faisant de plus en plus ressembler a l'our de son livre, qui mangeait tout ce qui lui plaisait. Et papa semblait prendre plaisir a ceci, Henri plaisait a son pere, visiblement... Apres une minutes, les hale orange de henri disparut. Il palissait a vue d'oeil. Tres vite, il s'evanouit. Mais avant de s'evanouir, il entendit la voix caverneuse et gaugenarde de son pere lui dire " Joyeux Noel." froid et rapeux.


Heureusement pour Henri, ce passage traumatisant de son enfance fut efface. Et par le choc de se voir mordre par son propre pere, et par un sort d'Oubliette qu'un ami a son pere etait venu lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.harry-potter-forum.com/personnages-valides-f7/henri-marcus-fini-le-021110-t4962.htm http://www.harry-potter-forum.com/bible-de-vos-rp-s-f9/la-bible- http://www.harry-potter-forum.com/amis-et-ennemis-f12/henri-cherche-sa-famille-et-ses-amis-il-est-parti-au-toilettes-et-ils-sont-parti-se-cacher-t4985.htm#97255
 
Noel ... [One-Shot] [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» Joyeux Noel à tous
» Bùche de noel au cafe
» Joyeux Noel
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Harry Potter :: Divers : Mieux se Connaître :: Ecrivains en herbe :: Personnages-
Sauter vers: